Abonnement à notre newsletter

* Obligatoire

Les informations collectées à partir de ce formulaire permettent à Willa de gérer ses contacts, elles seront stockées dans notre base de contacts, sauf rectification de votre part, pendant une durée de 3 ans à compter de votre dernier contact avec DPMS. Vous disposez de droits Informatique et Libertés sur les données vous concernant, que vous pouvez exercer en contactant WILLA ici.

Féminiser les filières scientifiques pour booster la mixité dans la Tech

Féminiser les filières scientifiques

Féminiser les filières scientifiques pour booster la mixité dans la Tech

Un peu moins d’un tiers des élèves ingénieur.e.s sont des filles et ce chiffre cache une plus grande disparité : 11 % seulement d’entre elles optent pour l’informatique et les sciences de l’ingénierie dures pour leurs études supérieures. Aujourd’hui encore, dans un contexte de pénurie des talents, les femmes ne semblent pas se tourner vers les formations et les métiers du numérique. Pourtant, les études de mesure d’impact ont prouvé la nécessité de diversifier les profils qui façonnent les technologies de l’information et des communications.

 

Les enjeux de la diversité dans les filières scientifiques

 

Les stéréotypes de genre véhiculés dans l’éducation et les médias perpétuent la construction d’une culture “geek” masculine et l’idée que les femmes sont plutôt destinées aux sciences dites “douces”, alors que les hommes sont plutôt brillants dans les sciences dites “dures”. 

L’accélération de la transformation numérique et l’arrivée de l’intelligence artificielle ont particulièrement mis en lumière les enjeux du manque de mixité dans la tech. Il est fondamental que la création des algorithmes ne reste pas entre les mains d’une catégorie restreinte de la population.es bénéfices de la mixité et de la diversité dans les instances dirigeantes et les technologies qui transforment profondément notre société ont d’ailleurs  été largement prouvés. Un mélange des points de vue et des talents divers, à l’image de notre société,  garantit la création de solutions technologiques objectives et durables. 

 

Comment lutter contre ces stéréotypes de genre dès l’orientation dans le supérieur ? 

 

Mesurer pour constater et ainsi légitimer les initiatives qui boostent la mixité et la diversité dans le numérique, portées par : 

  • Le gouvernement (avec le soutien du ministère chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes) ;
  • Les institutions publiques et les ONG ;
  • Les entreprises privées. 

 

Accompagner les jeunes filles en amont de leur orientation dans le supérieur et les femmes dans leur parcours professionnel, pour dépasser des biais structurels et les encourager à participer à la construction du monde de demain.

 

Valoriser la présence des femmes dans le secteur, pour que le numérique soit représentatif de la population à laquelle il s’adresse et pour inspirer les nouvelles générations et déconstruire les stéréotypes de genre associés au numérique. 

 

Sensibiliser aux métiers scientifiques pour présenter aux jeunes filles des futures générations les possibilités d’orientation et de carrière. 

 

Ces initiatives qui boostent la mixité dans le numérique

 

Cette année à Vivatech, vitrine de l’innovation technologique mondiale, WILLA reconnaissait avec fierté l’engouement qu’ont remporté les initiatives portées et soutenues par l’association : l’écosystème prend conscience et agit profondément pour accélérer la mixité dans la tech ! 

 

  • Women and Girls in Tech, pour valoriser et sensibiliser 

 

Impulsée par Digital Ladies & Allies, BNP Paribas et organisé par Simplon.co, l’initiative Women and Girls in Tech rassemblait pour la troisième année consécutive plusieurs milliers de femmes et de jeunes filles, à Vivatech ! L’objectif : démocratiser le numérique dans une approche intergénérationnelle. WILLA y était, pour animer un atelier de live coaching auprès de collégiennes et lycéennes, des interviews d’entrepreneures et une table ronde sur le sujet “Faire carrière dans la Tech”.

 

  • Grande Ecoles au Féminin, pour encourager 

 

Le groupe Grandes Ecoles au Féminin (GEF) réunit des représentant.e.s des associations d’anciennes élèves de 10 grandes écoles : Centrale Paris, ENA, École des Ponts ParisTech, ESCP Europe, ESSEC, HEC, INSEAD, Mines ParisTech, Polytechnique et Sciences Po pour sensibiliser les femmes aux parcours dans le numérique. 

Il organise notamment le GEF Startup weekend, 2 jours pour accompagner des porteuses de projet de tout horizon en recréant l’écosystème des startups… Avec plusieurs récompenses à la clé. Cette année, Willa a remis le prix impact à Géraldine O’Neill de Superfoodkids : un snack à boire 100% naturel pour aider les enfants à manger 5 fruits et légumes par jour, ainsi qu’un programme ludo-éducatif sur les aliments ! 

 

  • Gender scan : Mesurer 

 

Depuis plus de 5 ans, l’enquête internationale Gender Scan – en partenariat avec l’UNESCO et des associations internationales – mesure la présence des femmes dans les métiers scientifiques et techniques. C’est aujourd’hui la seule étude qui rend visible la place et l’avenir des femmes dans les sciences et technologies de la formation jusqu’à l’emploi… Et vous avez la possibilité de participer à cette enquête ! 

Étudiant.e.s, entrepreneur.e.s, leaders, enseignant.e.s… Répondez à l’enquête pour faire avancer les choses : https://www.genderscan.org/.  

 

Source : l’association Les Talents Numériques 

*selon Gender Scan